- Suspensions des chantiers -Et sur ce seul chantier, trois ouvriers ont perdu la vie: l'un a eu le crâne écrasé par un camion, un autre a chuté d'un escalier et un troisième a été fouetté par un tuyau contenant de l'air comprimé.Les autres décès ont été constatés sur les chantiers suivants: Parc olympique (2 morts), Musée du Lendemain (1), route Elevado do Joa (1), route Transolympique (1), route Transbrasil (1), train de banlieue Supervia (1), Musée de l'Image et du Son à Copacabana (1).Il y a eu en outre deux blessés graves, avec un ouvrier hospitalisé après une électrocution et un autre amputé d'une jambe, a ajouté Mme Castilho."Il ne faut pas que les ouvriers fassent des journées exténuantes. Nous suspendrons les chantiers" si l'Inspection du travail le relève, a également prévenu M. Leite.Il a précisé avoir déjà obtenu la suspension de certains travaux, comme sur le chantier du vélodrome olympique après y avoir constaté "une série de problèmes" liés par exemple aux ceintures de sécurité ou à l'équipement électrique. pull ralph lauren pas cher
"Il y avait eu 8 morts lors des travaux du Mondial-2014 de football mais dans tout le Brésil (12 villes hôtes NDLR), et à Rio seulement nous avons eu 11 morts", a regretté M. Leite. Il a également souligné qu'aucun mort n'avait été déploré lors des travaux sur les JO-2012 de Londres.Sollicités par l'AFP, ni la mairie de Rio ni le comité d'organisation des Jeux Rio2016 n'ont répondu.Ce lundi 25 avril s'ouvre à New York un nouveau cycle de tractations, le 13ème, entre la Commission européenne et le Département du commerce américain. Le sujet du débat ? Il s’agit du prochain traité de libre-échange transatlantique aux multiples acronymes anglais (TAFTA - Trans Atlantic Free Trade agreement ; TTIP - Transatlantic Trade and Investment Partnership) ou francophones (PTCI - Partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement).Les négociations se font à huis clos entre la Commission européenne et le Département du commerce américain. Polo ralph lauren pas cher Pendant ce temps, les représentants nationaux sont tenus à l’écart de discussions se déroulant dans la plus stricte confidentialité entre une poignée de négociateurs, experts non-élus et lobbyistes invités. Initialement, ce cycle de négociations devait se terminer en 2015, mais plusieurs blocages politiques et citoyens l’ont repoussé à 2016, voire 2017. Et si Barack Obama, soutenu par la chancelière allemande Angela Merkel, souhaite accélérer le mouvement, la France, elle, traîne des pieds.Le soleil ne peut pas être toujours au beau fixe pour Emmanuel Macron. Visitant l'usine Rexiaa lundi à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, le ministre de l'Économie a été accueilli par les huées et les sifflets d'une cinquantaine de manifestants de l'intersyndicale CGT-FO venus pour l'interpeller sur la loi travail.Drôle de visite pour Emmanuel Macron après un week-end difficile pour lui. En effet, les coups de fil et les SMS ont chauffé tout le week-end entre le chef de l'État et le trublion Macron qui a lancé depuis quelques semaines un solo médiatique déplaisant au gouvernement et à la majorité. chemise ralph lauren solde
« Emmanuel, tu dois jouer collectif », lui a envoyé par texto François Hollande, qui a fait comprendre à son ambitieux ministre qu'il serait mieux de mettre la pédale douce sur son exposition médiatique pendant quelque temps. C'est raté pour ce lundi.Les avocats de Nicolas Pisapia, un Français condamné en première instance en République dominicaine à 20 ans de prison pour trafic de drogue, ont demandé lundi l'abandon des poursuites à son encontre dans l'affaire dite "Air Cocaïne", a constaté l'AFP."Je ne suis coupable de rien, je suis innocent", a déclaré devant la cour celui qui est présenté comme le passager du jet intercepté en mars 2013 à l'aéroport de Punta Cana avec 680 kilos de cocaïne à son bord.Après une série de reports depuis le début du procès en appel en janvier, l'audience de lundi était exclusivement consacrée à la situation du Français, jugé en compagnie de quatre autres prévenus dominicains."Nous avons demandé l?abandon des poursuites à l?encontre de Nicolas Pisapia", a déclaré à l'AFP son avocat français Julien Pinelli, présent à l'audience.Sur le fond du dossier, les arguments de la défense n'ont pas varié par rapport au premier procès.